Imprimer

Edito

pour-édito-2Nouvelle année, an neuf, oui, certes, mais quoi en fait de nouveauté ? 2018 ? Nul ahan. Que du nanan ! Ce sera le grand Huit, l’étourdissement, le vertige, l’exploration : Le Théâtre ouvre large le battant de sa programmation, du « qui-fait-rire » au « qui-dévoile-le-pire-de-notre-âme-tortueuse », comique, tragique, un panel florissant de divertissement ou encore une intéressante médiation vers le noble, le grand, le sérieux !
Et une résidence d’artistes, une ! Et une approche du classique ! Et un regard terrible sur les mutations génétiques ! Et un florilège poétique sur les vertus de l’érotisme ! Et… Et… Et cetera ! Le Centre culturel de Saint-Pierre fait le grand écart et nous danse l’épopée funambule de la scène, la belle, la vraie, la nôtre !
On vous promet de l’éclectique, de l’électrique, du fantastique, de l’acrobatique et même du « l’oulipolitique », du déliro-philosophique et du pataphysique ! Pas de hic ! 2018 sera spirituel, irréel, bondissant, renaissant, déjanté, enchanté ! 2018 sera culture autant que désinvolture, énergie et synergie,  songe et mensonge, élévation ou révélation, tout cela et bien plus encore,
Car
Ce Théâtre grave et scelle l’empreinte de demain,
Oui,
Le Théâtre met en jeu et en joute l’avenir de l’Humain.
(Pour les théâtres de Saint-Pierre Halima Grimal)
w-aimenoutfacebook 

Enregistrer