Imprimer

Gran Consiglio (Mussolini)

Gran Consiglio (Mussolini)  ||   Tom Corradini Teatro ||  Mercredi 12 septembre  ||  10h et 20h  || au théâtre Lucet Langenier  ||  6€ ou 10€  ||  Humour 


w-Gran-ConsiglioPalazzo Venezia, la solitude jusqu’à la folie ; Mussolini se dit, se raconte, se crie, sorte de parangon tonitruant de la dictature caricaturale  aux échos chaplinesques. Il revisite sa vie, issu de la gent ordinaire, macho pénétré d’un amour immodéré pour la « mamma » qui l’a enfanté, et le voici qui remonte le Temps de son ascension vers le pouvoir, les marches de la gloire, avant la chute d’Icare, incendié par son ambition, jusqu’au délire, jusqu’à la démence d’un  triomphe qu’il pense devoir à son propre génie.


Spectacle où, seul en scène, Mussolini se redéfinit, orateur et amateur d’Art ; où est donc la frontière entre la face visible de l’être humain et le noir visage d’un despote ? Tout revient à son souvenir, l’enfance pauvre puis la fréquentation des Grands de ce Monde, les Hitler ou les Churchill, qui ont produit le pire sans rédemption et dont les séquelles nous brûlent encore le cœur et la pensée.

Sujet historique, mais l’extraordinaire Tom Corradini insuffle aux atroces et abjectes férocités de la domination usurpée par un parti totalitaire son humour clown. L’horreur s’inverse alors en comédie d’une « résistible ascension » quasi brechtienne. Formidable représentation, encensée en Avignon, il faut, on doit pouvoir applaudir la performance du comédien pour ne jamais oublier que l’Homme sait devenir un monstre tentaculaire.





w-aimenoutfacebook 

Enregistrer