Mercredi 5 décembre à 10h et à 14h // 6€ // Ousanousava (Handi Music)





Si on pose la question aux plus ardents de nos fans : Quand et comment est apparu le groupe ? On serait surpris par la disparité entre les réponses! Même pour nous, membres du groupe, l’affaire n’est pas si simple... ...Par quoi doit-on commencer ? Par le premier enregistrement ? Dans ce cas, c’est en 1989, date de parution de la première K7, qu’il faut situer la date de naissance du groupe... ...Ou alors doit-on la situer quand le groupe s’est formé et a commencé à répéter ? La première mouture d’un groupe sous le nom « Ousanousava » apparaît dans les années 1985/1986. Avec à la baguette : Les jumeaux François et Frédéric Joron. En fait ce groupe est la continuité du groupe « Élèftéria », monté une ou deux années avant par le même François avec un autre de ses frères : Bernard... ...Peut-être faudrait-il voir la naissance du groupe plutôt au moment où les chansons commencent à émerger de nos cœurs ? Certaines chansons du répertoire d’Ousanousava, comme « Na des millions d’années » - « Zamalyin » ou « Dann’ tan lontan », ont été écrites en 1981/1982... ...Ou alors la naissance se situerait au moment où la musique s’est infiltrée en nous ? Alors là, il faudrait carrément remonter jusqu’à Jules Joron... Papa... Celui qui nous a tout transmis... Mais quelle que soit la date que l’on choisit, elle ne sera qu’une borne posée sur notre chemin. Elle ne changera rien au plaisir que nous avons à faire notre musique ; la musique de notre pays.

Mercredi 12 décembre à 14h // Gratuit // Lékol Misik Trad


Voyage dans la magie des rythmes traditionnels

Le 12 décembre, Lékol Misik Trad donnera un spectacle sur notre scène. Le projet, mené par la SHLMR, consiste en une création artistique d'un an au sein des quartiers prioritaires. C'est un moyen pour leurs jeunes résidents de valoriser et d'appréhender leur identité en pratiquant "les musiques racines". Nous partirons à la découverte des musiques et danses traditionnelles Mandingues, Yorouba, Wolofs et Réunionnaises...

Plus d'articles...