Imprimer

Le Prix du 20 désamb' Réunion (2018)

Du 10 mai au 20 décembre 2018


Logo P20DR Le Service culturel de la Ville de Saint-Pierre célèbrera le 20 décembre 2018, avec les associations, les artistes (amateurs et professionnels), les institutions et ses partenaires économiques.

Pour cette année, la ville accueillera aussi le prix du 20 décembre en collaboration avec l’association du même nom.

Téléchargez la fiche d'inscription et le réglement ici


La quatrième édition du prix du 20 désamb’ : thème « Culture la Réunion »
L’association Prix du 20 Désamb’ Réunion proposera la 4ème édition du concept musical éponyme et portera une attention particulière sur la mise en valeur des personnes à fragilité sociale.
Les groupes amateurs de tous styles et de toute l’île pourront s’inscrire à ce challenge musical qui aura pour thème « Culture la Réunion ». Le prix vise à promouvoir la musique locale et à faire sortir de l’ombre les talents encore inconnus du public, en leur offrant l’occasion de se produire sur des scènes auxquelles ils n’ont pas accès.
Les 10 groupes retenus pour la demi-finale profiteront de l’expérience de M. Jean-Luc TRULÈS pour développer leurs compétences scéniques, musicales et techniques.
La Ville offrira au lauréat du concours l’occasion de se produire sur ses scènes en 2019.


Willy remporte le premier trophée du Prix du 20 désamb' en 2010


C’est en ce sens, que le « Prix du 20 Désamb’ Réunion » tisse des liens entre le public, les artistes et le milieu professionnel.
À l’occasion de la 170ème fête de la liberté à la Réunion, l’association souhaite valoriser le savoir faire de chacun.
Nous allons, auprès des services d’aide à la personne (CCAS, associations, …), repérer le public à fragilité sociale connu pour sa passion pour la peinture, la sculpture, la fabrication d’objets artisanaux, la musique…
Tout au long de l’année, ces personnes travailleront sur l’événement Prix du 20 Désamb’ Réunion afin de confectionner des trophées de récompense, réaliser une création musicale, fresque…
Le but de cette action est de permettre à ces personnes fragilisées socialement d’être inséré en tant qu’acteurs du projet « Prix du 20 Désamb’ Réunion 2018 ».


Gadiembé Maloya, le lauréat 2016



Le challenge musical « Prix du 20 Désamb’ Réunion » se composera en plusieurs phases tout au long de l’année 2018 :

Phase 1 - à partir du 10 mai : réception des maquettes
Nous avons choisi le 10 mai pour le lancement de ce projet afin de lier « La journée commémorative de l’abolition de l’esclavage en France métropolitaine » et « L’abolition de l’esclavage du 20 décembre 1848 à la Réunion ». Des spots publicitaires seront diffusés, pour informer les groupes musicaux de la mise en place et les conditions de participation à cet évènement. Les candidats devront nous faire parvenir leurs maquettes.

Phase 2 - juin : Sélection des candidats sur écoute
Le jury composé de professionnels, d’acteurs du monde culturel, choisira 20 groupes pour les sélections en live.

Phase 3 - juillet : Sélections lives
Les 20 groupes retenus se produiront sur 2 jours au Kervéguen. Le jury sélectionnera 10 challengeurs sur leurs qualités scéniques et musicales.

Phase 4 - août à décembre : Formations scéniques
Après la sélection en live, les groupes suivront des formations menées par des professionnels qui favoriseront le développement de leurs compétences scéniques, musicales et techniques pour les amener à la demi-finale.
Lors de la dernière session de formation, les lauréats enregistreront un titre sur la compilation du « Prix du 20 Désamb’ Réunion 2018 ».Les groupes n’ayant aucun statut juridique auront une aide afin de les structurer sous forme associative ou intermittent de spectacle.

Maronaz le vainqueur 2017



Phase 5 - novembre 2018 La Demi-finale
Les 10 groupes se produiront au Kervéguen et interpréteront 2 titres de leur répertoire. Trois groupes seront sélectionnés pour la finale.

Phase 6 - 20 décembre 2018 La Finale du « Prix du 20 Désamb’ Réunion »
La finale se déroulera lors des festivités du 20 décembre de la ville de Saint-Pierre. Lors de cette soirée, le jury désignera le vainqueur à partir des critères de notations qui porteront sur le niveau technique et scénique (entrée sur scène, contact public, ...), sur la qualité des textes, sur l’originalité des créations et sur le respect du timing. Le trophée du « Prix du 20 Désamb’» sera remis à la meilleure formation musicale de la soirée.

Structuration des groupes
Les groupes n’ayant aucun statut juridique auront une aide afin de les structurer sous forme associative ou intermittent de spectacle.

Kabars Rues

Dans la semaine qui précède les festivités du 20 désamb’, les groupes se produiront dans des « Kabars Rues », chaque soir dans un quartier différent de la ville. Des animations de proximité afin de partager un moment de convivialité avec les habitants.

jltriules

Jean-Luc Trulès

compositeur et chef d’orchestre

Né à Sainte Marie (La Réunion) en 1956, compositeur, poly-
instrumentiste, danseur et comédien, esprit éclectique et créateur infatigable, Jean-Luc Trulès est professeur de mathématiques et
diplômé du conservatoire de Marseille quand à son retour dans l’île en 1979 il rallie la troupe Vollard au Tampon.

Il compose la plupart des musiques de scène du théâtre Vollard dont les célèbres ségas de Nina Ségamour, Colandie, Lepervenche, Ubu Colonial, Séga Tremblad. Il crée la musique de Marie Dessembre, Emeutes, Les Dionysiennes, Carousel, Millenium et son orchestre des Anges, les chants de Quartier Français. Il dirige l’orchestre et la fanfare des Créol’s (1982) et l’orchestre Vollard Combo (2000). Depuis 2002 Jean Luc se consacre à l’opéra avec l’écriture de Maraina (2005) Chin (2009), Fridom (2013) et, élève de Dominique Rouits, la direction d’orchestre. Il dirige régulièrement l’Ensemble Instrumental de Bourbon.

Parallèlement Jean Luc est le leader de Tropicadéro, un groupe de rock tropical qui édite ses propres cds, crée ses propres spectacles, Blues Coco, Crime chez l’antiquaire, Cité, Bilimbi, Spectaculaire concert, Soul Art, Madoré, Bal d’Enfer. le groupe tourne en Europe et en Afrique et assure la seconde partie de Kari Vollard au Divan du Monde en 1998.
Le texte de présentation de monsieur Trulés vient de : vollard.com
w-aimenoutfacebook 

Enregistrer